Aktuelles

Für alle Kurzentschlossenen DM Qualifikanten: Anmeldeschluss: Sonntag, 26.11. 9h morgens!!! Detailinformationen im Forum!
BSW-Team am Samstag, 25. November 2017 22.11 Uhr CET.

Nouveautés dans le BrettspielWelt

Migration

Télécharger en Acrobat PDF
Download Présentation allemande de Origo.
Origo Cover

Nous sommes en l'année 412 la moitié de l'Europe est occupée par les Romains ? La moitié de l'Europe ? Non ! Quelques Germains inflexibles ne cessent pas leur résistance à l'intrus. Et la vie n'est pas facile pour les légionnaires romains, qui se retranchent derrière leurs lignes.

Mais la vie n'était pas non plus facile pour les Germains. Des décennies auparavant ils ont dû quitter leur patrie dans le nord-est de l'Europe car là-bas le pays ne pouvait plus nourrir le nombre constamment croissant d'individus de ce peuple florissant. Ils sont donc partis avec armes et bagages vers le sud-ouest, jusqu'à atteindre la frontière de l'empire romain. Le respect devant l'ancienne puissance militaire, qui avait exterminé 300 ans auparavant le peuple de Kimbern et les Teutons, s'est rapidement estompé et des tribus de Germains isolées ont courageusement étendu leur territoire en direction de Rome. Mais les échauffourées permanentes au niveau de la frontière avec les successeurs de César ont tellement démoralisé quelques uns qu'ils se sont faits engager par les romains comme Foederati : ils pourraient vivre sans être importunés à la frontière de l'empire, mais ils devaient utiliser leur force de combat pour défendre cette frontière.

Après qu'ils se soient enfin confortablement installés entre le Rhin et l'Elbe - de façon amicale ou hostile envers les occupants précédents - la vie aurait pu simplement reprendre son cours historique. Mais un peuple de cavaliers sauvages venu d'Asie centrale a de nouveau contraint les Germains au départ. Attila et ses Huns ont répandu la peur et la crainte dans les tribus germaines. Ceux qui n'étaient pas à la hauteur au niveau combatif par rapport aux intrus ont quitté une deuxième fois leur patrie. Mais l'empire romain de plus en plus faible leur ouvrait de nouvelles voies. Ainsi Gilimer le méchant s'est établi avec ses Goths dans le Sud de la Galicie. Wunderich le furieux a mené ses Vandales jusqu'en Hispanie et au-delà en Afrique du Nord. Les Anglo-saxons sous Angest le simple ont navigué sur la Manche et ont atteint la Grande-Bretagne et se sont installés dans les terres délaissées par les Romains. Lodeoc le bruyant a tenté sa chance avec ses Lombards dans les Alpes et a contribué à enterrer l'ancienne puissance maritime.

C'est ainsi que les différentes tribus germaniques se sont dispersées dans l'ensemble de l'Europe, se sont de nouveau établies et ont fondé de nouveaux peuples. Mais ils n'ont jamais oublié leurs origines et quand ils étaient assis le soir autour du feu, leurs chansons et leurs histoires leur rappelaient leurs origines, leur Origo ...