Aktuelles

Für alle Kurzentschlossenen DM Qualifikanten: Anmeldeschluss: Sonntag, 26.11. 9h morgens!!! Detailinformationen im Forum!
BSW-Team am Samstag, 25. November 2017 22.11 Uhr CET.

Nouveautés dans le BrettspielWelt

Bahuts, cargaisons et pognon

6 heure du matin ; Manni s'extrait de sa couchette et se passe les doigts dans ses cheveux ébouriffés. Il rampe vers l'avant de sa cabine et s'installe confortablement sur son siège. Il sort de la boite à gant une bouteille thermos argentée cabossée et vide les derniers restes de café tiède. En même temps son regard se pose sur la carte et il mémorise la route de la journée. Il met de côté sa tasse à café vide et tourne la clé de contact. Les 450 CV du moteur démarrent à contrecœur. Lentement les 25 tonnes sous Manni se mettent en mouvement et l'entrainent vers la bretelle d'accès de l'A5.

Manni tourne le bouton de son vieil appareil radio jusqu'à ce qu'il entende coasser la voix de ses collègues dans les hauts-parleurs. A côté des bavardages habituels il entend soudain l'avertissement du Rudi de Nuremberg : "Attention tout le monde, papa 22 sur l'A5 à Giessen !". Mais Manni a déjà dépassé Giessen hier, il n'y a donc pas de danger pour lui. Au triangle de Kirchheimer, il bifurque vers le nord sur l'A7 et s'impatiente dans une longue colonne avec d'autres bahuts au travers des montagnes de Kassler. Il pousse à fond ses 450 CV, car il doit avoir atteint Hanovre avant midi et y décharger sa cargaison, sinon il aura encore des ennuis avec son chef. Mais le trafic est de plus en plus dense et une voix funeste annonce à la radio la mauvaise nouvelle : un accident s'est produit sur la portion de route juste devant lui, et l'autoroute est complètement bouchée.

Il ne manquait plus que ça pour Manni ! Pendant qu'il avance au pas, il attrape son itinéraire et essaie de s'orienter. Il a encore un fret planifié de Dortmund vers Hambourg pour demain. Devant lui se trouve l'échangeur de Kassel Sud. S'il prend d'abord l'A44 vers Dortmund et charge sa cargaison, il pourrait reprendre l'A2 vers Hanovre et ensuite vers Hambourg où il pourrait décharger la cargaison de Dortmund. Il calcule mentalement la capacité nécessaire. Pas de chance, il pourrait ne pas avoir assez. Mais d'un seul coup il lui revient en mémoire, qu'une entreprise partenaire a une filiale à Dortmund. Il pourrait peut être accrocher là-bas une remorque, et il pourrait alors suivre son idée. Il bifurque juste à temps vers l'A44 et atteint sans autre complications Dortmund. Il a de la chance et peut se procurer une remorque.

Chargé à bloc il continue vers le Nord-Ouest. Il atteint Hanovre bien après la mi-journée, mais en contrepartie il a déjà chargé la cargaison de Dortmund, ce qui lui épargnera du temps demain. Il charge sa cargaison à Hanovre et continue sa route vers le Nord. Avec un peu de chance il pourrait même atteindre Hambourg aujourd'hui. Mais peu avant la ville, son espoir s'évanouit : une myriade de lumière de feux stop devant lui annonce le prochain ennui. Comme le bouchon devant lui est selon les informations de sa radio, très long, Manni décide de terminer la journée un peu plus tôt. Il se dirige vers le prochain restoroute, s'offre un abondant dîner et retourne dans sa couchette. Avant de s'endormir il repasse mentalement en revue son itinéraire de demain. Car demain encore il sera toute la journée sur la route...