Aktuelles

Für alle Kurzentschlossenen DM Qualifikanten: Anmeldeschluss: Sonntag, 26.11. 9h morgens!!! Detailinformationen im Forum!
BSW-Team am Samstag, 25. November 2017 22.11 Uhr CET.

Netiquette - la bonne utilisation des commandes

Ce guide a pour objectif d’expliquer certaines commandes offensives pour que leur utilisation reste dans un cadre non abusif et qu'elles ne soient pas mal utilisées. Seule une utilisation raisonnable et réfléchie des commandes contribue à faire de BSW un endroit où tous les utilisateurs peuvent jouer et s’amuser, où leur seul souci est l’habileté tactique de leurs adversaires.

Aperçu des différentes commandes

/remove (sans restriction de rang)
La commande /remove sert à retirer un joueur qui ne réagit plus ou qui a dérangé sensiblement le déroulement du jeu (par exemple s’il a joint la partie sans demander la permission et a lancé la partie immédiatement après). Si possible tous les autres joueurs doivent être d'accord avant de procéder ainsi. Il s’agit d’un abus, si le joueur le plus haut gradé décide tout seul d’éliminer de cette façon un autre joueur d'une partie en cours, sans que les autres joueurs soient d’accord.
/ping (à partir du rang 3)
La commande /ping sert uniquement à envoyer un message acoustique rapide à un utilisateur absent, pour lui dire : "Eh, j’aurais voulu ton attention !". L’utilisation répétée avec pauses prolongées peut être utile, mais pas la répétition de la commande plusieurs fois par minute. La commande /ping peut avoir pour effet secondaire de créer, sur certains ordinateurs, une surcharge de la mémoire centrale, de sorte que l'utilisateur qui a été « pingé » est forcé de fermer certaines applications ou de redémarrer l'ordinateur. Un comportement qui fait risquer un crash de l’ordinateur adverse consciemment est jugé comme un abus.
/masterreset (à partir du rang 5)
La commande /masterreset permet de remettre à zéro un "jeu mort", sans qu'il soit terminé normalement. Un jeu est "mort" lorsqu'au moins un joueur est parti de la partie courante, qu'il ne revient pas et qu'aucun remplacement n'est en vue. La commande /masterreset peut être également utilisée pour réinitialiser une partie en accord avec tous les joueurs afin d'accepter un retardataire dans la partie. L’utilisation arbitraire de cette commande par le joueur le plus haut gradé présente un abus, surtout si le reset de la partie évite une défaite de l'utilisateur.
/summon (à partir du rang 10)
La commande /summon sert à transporter un joueur d’un rang moins élevé dans votre salle. Elle ne devrait être utilisée que lorsque l’autre utilisateur est d’accord ou que l’on peut penser qu’il est d’accord, par exemple quand un joueur ne trouve pas la salle dans laquelle il a rendez-vous pour une partie. Utiliser la commande /summon pour faire venir quelqu’un qui n’a pas l’intention de venir librement est un abus, surtout si ce joueur participe à un jeu en cours. La seule exception valable est le cas où un joueur quitte une partie en cours pour aller voir ailleurs dans BSW. Dans ce cas il faudra quand même lui demander de revenir (par /tell) avant et éviter également un /summon si le joueur joue déjà.
/beam (à partir du rang 11)
La commande /beam sert à transporter un joueur d’un rang moins élevé avec son consentement dans une autre salle. Ceci peut avoir lieu si le joueur en question ne connait pas encore les commandes et demande de l’aide. Si un joueur est transporté par /beam dans une autre salle contre sa volonté, ceci est un abus. Si par contre un joueur insulte les autres joueurs présents ou perturbe sensiblement la partie, la commande peut être utilisée exceptionnellement après lui avoir demandé préalablement de quitter la salle.
/kick (à partir du rang 13)
La commande /kick sert à enlever de BSW un joueur d’un rang moins élevé qui s’est logé plusieurs fois (mot clé "cadavre"), ou un puppet superflu. Dans les deux cas, l'utilisateur et/ou le propriétaire du puppet doivent être d'accord avec la mesure. Le kick d'un utilisateur contre sa volonté représente un abus. Le kick d'un puppet n'est permis que lorsque le puppet en question a énervé gravement l’utilisateur (protocole nécessaire).
// (à partir du rang 14)
La commande // est une commande de pur plaisir. Mais le plaisir cesse, lorsqu'elle est utilisée pour imiter d'autres pseudos pour générer une querelle ou nuire en imitant l'appel d'un utilisateur.